Comment calculer facilement un rapport interdécile ?

1442
rapport interdécile

Le rapport interdécile est un terme très employé dans le jargon économique. Quand on s’intéresse aux inégalités de revenus sur un territoire, cet indicateur est en tête de liste. Bien qu’étant facile à calculer, il y a quelques ambiguïtés à ne pas perdre de vue. Comment calculer le rapport interdécile ? Que représente le rapport interdécile ? Que représente un décile ? On vous donne toutes les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que le rapport interdécile ?

Les inégalités de niveau de vie sont variables et sont mesurables sur une période donnée. L’une des manières de faire cette mesure est de calculer le rapport interdécile.

A lire également : Pourquoi la France est une puissance mondiale ?

En effet, pour étudier l’écart entre le niveau de vie des plus riches et des plus pauvres, les spécialistes se servent généralement du rapport interdécile. C’est l’indicateur le plus connu et le plus facile à calculer. Avec la valeur obtenue, on peut conclure ou non si les inégalités persistent ou régressent. Toutefois, pour mieux comprendre ce concept, il faut d’abord s’intéresser à la notion de décile.

Que sont les déciles ?

Sur la base des revenus, il y a une répartition de la population en 10 tranches. Chaque tranche représente donc 10 % ou 1/10 de l’échantillon. Par conséquent, avant de se mettre au calcul du rapport interdécile, il est important de faire un travail en amont. Il faut se mettre d’abord à ordonner dans l’ordre croissant les revenus.

A voir aussi : Les différents délais entre acceptation de l'offre de prêt et déblocage des fonds : comparez et choisissez le meilleur

Retenez donc que le décile correspond à la valeur qui sépare les tranches de revenus de 10 % de la population. De toute évidence, il y a donc 9 déciles entre des tranches.

Le premier décile noté D1 se situe entre la tranche 1 et la tranche 2 et représente le niveau de revenus que 10 % de la population gagne moins. Par conséquent, à ce niveau, 90 % des salaires sont supérieurs à cette valeur.

Le neuvième décile noté D9 correspond au montant que 10 % de la population gagne plus. En d’autres termes, 90 % des salaires sont en dessous de ce décile qui se trouve entre les tranches 9 et 10.

Le rapport interdécile fournit donc une information sur l’écart entre le niveau de revenus des 10 % les plus riches et celui des 10 % les plus pauvres.

Rapport interdécile : à quoi cela sert-il ?

rapport interdécile

La valeur issue du calcul du rapport interdécile permet de savoir comment sont distribuées les richesses au sein d’un pays ou même à l’international. On peut donc avec les comparaisons, démontrer que les inégalités sont fortes, stagnent ou connaissent une diminution.

Toutefois, ce rapport interdécile a assez de limites et manque de précision. En réalité, même quand une infime partie (1 %) des ménages avec un niveau de vie élevé, a un seuil de revenus qui augmente, le rapport interdécile ne va pas changer. Or, il y a bel et bien une inégalité qui évolue. Il ne s’agit pas d’une inégalité de revenu absolue, mais plutôt relative.

Comment calculer le rapport interdécile ?

La mise en évidence ou le calcul des inégalités avec cet indicateur est très facile, car la formule est simple. Ce rapport tient compte du premier décile et du neuvième décile. Le rapport interdécile entre le haut et le bas de l’échelle est donc égal à D9/D1.

Cependant, avec le décile médian D5, il est également possible de calculer d’autres rapports interdéciles. Ces derniers donnent d’une part une idée des inégalités entre la valeur médiane et le haut niveau, et celles entre la valeur médiane et le bas niveau de l’échelle. Il s’agit respectivement du rapport D9/D5 et du rapport D5/D1.

Prenons un exemple, pour illustrer le premier rapport interdécile.

Pour un 1er décile D1 de 1 130 et un neuvième décile D9 de 5 415.

Le rapport interdécile = 5 415 / 1 130 = 4,7.

La conclusion à tirer dans ce cas est que les 10 % les plus aisés touchent 4,7 fois plus de salaires que les 10 % des ménages les plus modestes.

En somme, le rapport interdécile est un indicateur statistique qui permet de suivre l’évolution des inégalités et la dispersion au sein d’un échantillon de la population. Très utilisé en raison de sa simplicité, il n’est pas sans limites. Pour faire une analyse plus correcte, on peut se pencher en plus de ce dernier vers d’autres indicateurs comme l’écart interdécile, l’indice de Gini ou le ratio de Palma. Pour d’avantages comprendre toutes ces informations vous pouvez vous tourner vers des professionnels qui n’hésiteront pas à vous aider.