Comment miner du bitcoin sur le cloud ? Guide complet

34

Le mining de bitcoin consiste à valider les transactions effectuées avec des bitcoins. Auparavant, il nécessitait la mobilisation de divers outils de calcul. Cependant, la technologie des cryptomonnaies évolue. Depuis peu, les miners ont la possibilité de travailler dans le cloud, d’où le cloud mining.

Le mining

Le cloud mining est la forme moderne de validation des transactions avec des bitcoins. Il s’agit de la nouvelle alternative au mining classique.

A lire en complément : Comment investir dans les cryptomonnaies ?

Le déroulement d’une action mining classique

Le mining comprend plusieurs étapes, à savoir :

  • La vérification de la fiabilité des personnes concernées par la transaction.
  • Le contrôle du BTC du transmetteur : sécurité et authenticité.
  • Le calcul de la fiabilité de la transaction grâce à une formule cryptologique particulière.
  • La vérification de la présence du BTC, obtenu à partir de celui du transmetteur, sur le portefeuille du destinataire.
  • L’enregistrement de la transaction sur la blockchain pour faciliter son accès.

Le mineur reçoit une commission chaque fois qu’il valide une transaction. Depuis 2017, la donne change progressivement. Les transactions augmentent et le travail de ce professionnel se complexifie. Les utilisateurs sont plus exigeants et exigent un changement au niveau de la rapidité de traitement des transactions. Le mining peut prendre plusieurs heures, voire même, plusieurs jours selon la taille de l’opération. Le cloud mining compte parmi les solutions les plus récentes pour offrir aux amateurs de bitcoins de nouvelles expériences. Il se déroule également en plusieurs étapes, mais de manière plus rapide. Si vous êtes nouveau dans les transactions avec les bitcoins, vous pouvez trouver votre guide pour investir dans cette cryptomonnaie.

A découvrir également : Crypto monnaie, monnaie d'avenir ?

Le cloud mining

La création du cloud mining est une véritable innovation dans le monde de la cryptomonnaie. Il est plus facile et plus économique que la méthode de minage classique. Il n’exige aucun matériel particulier ni aucune compétence technique particulière, car il est confié à un prestataire de service. Ce dernier assure le stockage et le calcul indispensable à la validation de la transaction. Par ailleurs, cette solution réduit la consommation énergétique. Il a un impact sur le coût de l’électricité.

Le cloud mining permet aussi d’économiser du temps. Il accélère la vérification des transactions, qui ne prend plus que quelques heures. Des plateformes de cloud mining offre même la possibilité d’acquérir de nouveaux bitcoins aux mineurs. Attention, toutes les plateformes ne sont pas fiables. Certaines d’entre elles peuvent prendre des commissions sur les transactions effectuées. Il est recommandé d’effectuer un test de fiabilité avant d’en choisir une. Cette opération se déroule en plusieurs étapes. Pour vous aider, voici les points qui différencient une plateforme fiable des autres.

  • Elle dispose de l’équipement nécessaire à l’accomplissement de sa mission.
  • Elle possède une climatisation.
  • Ses services électriques sont stables.
  • Elle est connectée et la qualité de sa connexion est excellente.
  • Elle travaille avec une équipe de spécialistes en installation et entretien des outils de minage.

Il existe trois sortes de minages par le cloud :

  • Le VPS ou Serveur Privé Virtuel : le mineur loue un serveur connecté à partir duquel il peut travailler. Il y installe un logiciel de mining.
  • L’achat ou la location de contrat : le mineur loue une puissance de hachage. Les bénéfices correspondent à la puissance choisie.
  • Le minage hébergé : les mineurs sont des prestataires. Ils endossent les charges relatives à la maintenance des outils de travail et la consommation.

Les différentes étapes du cloud mining

Le cloud mining s’effectue en 4 étapes, à savoir :

L’ouverture d’un portefeuille ou Wallet

Elle est la première étape du cloud mining. Le mineur a besoin d’un bitcoin wallet pour son travail. Il a pour but de sécuriser et traiter les BTC tokens. Il existe deux méthodes d’ouverture de portefeuille bitcoin.

  • L’utilisation d’un outil de stockage physique tel qu’une clé USB ou une autre solution similaire.
  • La mise en place d’un web wallet, c’est-à-dire d’une application sur l’appareil de minage.

La création d’un compte sur la plateforme choisi

Le mineur doit choisir la plateforme sur laquelle il souhaite travailler. Ensuite, il doit créer un compte personnel qui lui permet de valider les transactions effectuées. Pour cela, il a besoin de quelques données privées, à savoir :

  • Des coordonnées téléphoniques.
  • Une adresse électronique valide.
  • Un mot de passe.

L’ouverture de la page de minage

Le ompte créé, l’opération de cloud mining peut commencer. Pour cela, il faut ouvrir la page « Miner » de la plateforme choisie. L’onglet concerné apparaît immédiatement sur l’interface. Certaines plateformes sont compatibles avec divers appareils. Ainsi, le mineur peut se servir de son smartphone ou de sa tablette pour y accéder.

Le minage proprement dit

En réalité, le travail de minage sur le cloud est automatique. Le broker vérifie les transactions effectuées. Les rôles du mineur se résument au suivi des opérations et à leur renouvellement systématique. Les opérations sont espacées de 4 heures. Grâce au cloud mining, le mineur reçoit ses gains rapidement. Il peut compter moins d’une heure pour les obtenir. Les gains obtenus peuvent être réinvestis sur des actifs virtuels disponibles sur la plateforme.

Découvrez également les technologie de minage du Bitcoin :

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9780128021170000035