Quels sont les meilleurs indicateurs techniques en trading ?

1306

Vous n’êtes pas sans savoir que le trading est un milieu dans lequel l’analyse est primordiale et représente une majeure partie du travail du trader. Pour analyser les marchés financiers, il existe plusieurs moyens. Les indicateurs techniques sont l’un d’entre eux et nous allons vous présenter les meilleurs indicateurs utilisés par les plus grands traders.

Pourquoi utiliser un indicateur technique ?

Le trading est un milieu complexe où l’analyse est reine. En effet, le trading est une activité qui se base uniquement sur l’analyse. L’ouverture d’un trade sur une position, à la hausse ou à la baisse, n’est que le fruit d’une analyse profonde en amont.

A voir aussi : Pourquoi le CAC 40 monte ?

Les différentes analyses en trading

Des analyses, il en existe plusieurs types différents. On démarque :

    A voir aussi : Comment déterminer une tendance forex ?

  1. L’analyse technique
  2. L’analyse fondamentale
  3. L’analyse sentimentale

L’analyse technique est celle dans laquelle les indicateurs interviennent. C’est un type d’analyse qui s’intéresse aux graphiques et aux cours. Le trader va étudier les tendances par rapport aux événements passés, aux mouvements du cours actuels pour essayer de prédire ce qu’il va se passer ensuite.

Les indicateurs techniques sont primordiaux dans cette analyse et de nombreux sont utilisés pour approfondir l’analyse technique.

L’analyse fondamentale est, comme son nom l’indique, une analyse qui s’intéresse aux bases, à l’envers du décor du marché financier. Celle-ci diffère selon le marché et l’actif. Par exemple, en forex, un élément à prendre en compte dans l’analyse fondamentale sera l’inflation.

L’analyse sentimentale va se baser, elle, sur des éléments non tangibles issus de l’intuition du trader. C’est une analyse qui est importante car l’émotion et les sentiments en trading sont des éléments déterminants. Une mauvaise gestion de ses émotions peut amener à des grandes erreurs.

L’importance de l’analyse technique

Bien qu’elles soient toutes très importantes, l’analyse technique peut être perçue comme la plus importante par de nombreux traders. Elle se base sur des chiffres, des mathématiques, et les maths ne mentent jamais.

Pour les aider dans leur tâche d’analyse, les traders disposent de nombreux indicateurs techniques en trading qui ont été mis au point à travers le temps. Ils se basent tous sur des principes mathématiques connus ou l’affichage de tendance par rapport au cours passé.

1- L’indicateur Fibonacci

Plus communément appelé le “retracement Fibonacci”, cet indicateur se base sur les travaux du mathématicien italien Leonardo Fibonacci à qui l’on doit la “Suite de Fibonacci”.

Cette suite est une suite d’entiers dans laquelle un résultat est la somme des deux précédents de la suite.

En trading, cette suite est utilisée pour dessiner des niveaux sur le graphique du cours d’un actif. Généralement, le prix des actifs réagit aux alentours de ces niveaux qui constituent souvent un support ou une résistance d’un prix.

2- Ichimoku

Ichimoku est l’un des indicateurs techniques les plus réputés et certains traders s’en servent comme seul indicateur dans leur analyse technique.

Il est très complexe à comprendre pour des débutants. Ichimoku consiste en un nuage dessiné par une courbe inférieure et une courbe supérieure. Il permet d’identifier des tendances de prix.

3- Les bandes de Bollinger

Les bandes de Bollinger sont un indicateur clé dans l’analyse technique car il représente le niveau de volatilité d’un actif.

L’indicateur est constitué d’une courbe sous les bougies, et une au-dessus. Plus les courbes sont éloignées, plus le cours est volatil, et inversement. Il permet donc d’identifier facilement les périodes de volatilité extrême.

Les autres indicateurs

Il existe de nombreux autres indicateurs techniques en trading. Ces 3 font partie des meilleurs et des plus répandus chez les traders professionnels. L’utilisation des indicateurs nécessite un certain niveau de connaissance.

Ils peuvent, en effet, vite paraître complexes à un non-initié. Il s’agit tout de même de noter que ces indicateurs ne sont que des aides par l’affichage de tendances. Ils ne sont évidemment pas une vérité générale sur laquelle se baser à 100%.

C’est d’ailleurs pour ça que l’analyse technique se complète de l’analyse sentimentale et fondamentale.

4- La moyenne mobile

La moyenne mobile est un outil d’analyse technique largement utilisé en trading. Elle permet de lisser les fluctuations des prix et de visualiser la tendance globale du marché. Cette moyenne est calculée en prenant la somme des prix sur une période donnée, puis en divisant ce total par le nombre de périodes considérées.

Il existe différents types de moyennes mobiles, tels que la moyenne mobile simple (SMA) ou la moyenne mobile exponentielle (EMA). La SMA accorde le même poids à tous les points de données, tandis que l’EMA donne plus d’importance aux données récentes.

5- Le RSI (Relative Strength Index)

Le Relative Strength Index, ou RSI, est un indicateur technique couramment utilisé dans le trading pour évaluer la force et la vitesse d’un mouvement des prix. Il mesure les fluctuations récentes des prix pour déterminer si un actif est suracheté ou survendu.

Le RSI est calculé en comparant les gains moyens et les pertes moyennes sur une période donnée. Il utilise une formule mathématique pour transformer ces données en un indicateur oscillant entre 0 et 100. Un RSI supérieur à 70 est généralement considéré comme un signal de surachat, tandis qu’un RSI inférieur à 30 est généralement considéré comme un signal de survendu.

Les traders utilisent le RSI pour identifier les opportunités d’achat et de vente. Lorsque le RSI atteint des niveaux extrêmes, cela peut indiquer que le marché est suracheté ou survendu, ce qui peut être un signal de retournement imminent des prix.

Il est primordial de noter que le RSI est un indicateur de momentum et ne doit pas être utilisé comme une mesure unique pour prendre des décisions de trading. Il est recommandé de l’utiliser en conjonction avec d’autres indicateurs et outils d’analyse technique pour obtenir une image plus complète de la situation du marché.