Assurance fiscalité imposition : comment fonctionne-t-elle aux USA ?

1402

Le fonctionnement des assurances diffère d’un pays à un autre. Aux USA par exemple, il existe certaines règles qui permettent de bénéficier d’un allègement d’impôts. Cependant, ceci n’est possible que sous certaines conditions. Que faut-il donc savoir sur le fonctionnement des primes d’assurances et les déductions fiscales dans ce pays ? Élément de réponse ici.

La souscription au contrat d’assurance : comment ça marche ?

Après avoir souscrit à un contrat d’assurance, vous êtes dans l’obligation de payer vos mensualités à la société d’assurance à partir de vos revenus. Le montant de celles-ci est fixé à la signature sur accord commun des deux parties impliquées. Il faut préciser qu’il existe une multitude de modes de paiement.

A lire également : Comment trouver une assurance auto pas chère adaptée à ses besoins

En effet, vous avez le choix en ce qui concerne la manière dont les mensualités sont versées. Ainsi, il est possible d’opter pour un paiement avant ou après impôt.

Comment fonctionne la prime d’assurance avant impôt ?

La prime d’assurance avant impôt représente le montant qui sera déduit du salaire et qui est destiné à votre cotisation. Il peut s’agir d’un contrat d’assurance vie ou santé. La particularité est que cette somme est déduite avant que les impôts ne soient appliqués.

Lire également : Quelles assurances sont gérées en répartition ?

En effet, aux États-Unis, les compagnies d’assurance perçoivent d’abord des frais d’impôts sur le revenu et de charges sociales. Afin de permettre au salarié de payer plus facilement ses indemnités, ces derniers ne sont pas pris en compte dans ce mode de versement.

Pour bénéficier de cet allègement fiscal, il faut remplir une seule condition. Vous devez souscrire à un régime d’assurance parrainé par votre employeur.

Les avantages de la prime d’assurance avant impôt

Il faut noter que ce système permet de faire d’énormes économies sur les charges sociales ainsi que sur les impôts sur le revenu à payer. De plus, le montant cotisé pour l’assurance est beaucoup plus important. Étant donné qu’il n’y a plus d’autres frais, les mensualités sont directement versées aux compagnies pour le compte du contrat d’assurance.

Fonctionnement des primes d’assurance après impôt

Dans ce système, les impôts sont calculés à partir de l’ensemble de vos revenus. Ils sont ensuite déduits de votre salaire avant que les compagnies d’assurance ne touchent leurs mensualités. C’est une alternative si votre employeur n’offre pas une possibilité de prime avant impôt.

Il faut préciser qu’il est possible de mettre fin à ce mode de paiement à n’importe quel moment. Si vous êtes éligibles pour un autre type de prime d’assurance, alors il suffit de résilier le contrat. Vous pourrez ainsi choisir une autre couverture.

Avantages des primes d’assurance après impôt

Il faut toutefois reconnaître que ce type de prime permet également de faire des économies. Celles-ci ne sont peut-être pas aussi importantes dans ce cas, mais restent quand même non négligeables. Il arrive même que cette solution soit plus avantageuse lors de l’achat des plans individuels. Il peut s’agir par exemple d’une couverture médicale sur le long terme.

En somme, retenez qu’il est possible de payer ses mensualités d’assurance de deux manières aux USA : avant ou après l’imposition. Selon certaines conditions et le mode choisi, il est même possible de bénéficier d’un allègement fiscal.

Comment déclarer vos primes d’assurance fiscale aux USA ?

Si vous avez souscrit une assurance fiscale aux États-Unis, pensez à bien savoir comment déclarer vos primes. Effectivement, le traitement fiscal des primes d’assurance varie en fonction du mode choisi pour les régler.

Dans le cas où vous optez pour une prime payée avant impôt, la prime sera prélevée directement sur votre revenu brut. Vous n’aurez donc pas à la déclarer dans votre déclaration fiscale annuelle car elle ne sera pas incluse dans votre salaire imposable.

En revanche, si vous choisissez une prime payée après impôt, il faudra que vous la mentionniez dans votre déclaration de revenus annuelle en tant que dépense médicale éligible. De cette manière, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôts.

Pensez à bien noter qu’il existe certaines limites aux montants pouvant être exonérés ou remboursés par l’administration fiscale américaine. Pensez à bien vous renseigner auprès des professionnels du secteur qui sauront apporter les informations nécessaires quant à ces différentes spécificités ainsi que sur les modalités pratiques relatives à l’imposition des assurances et autres cotisations sociales aux États-Unis.

Les conséquences de ne pas souscrire une assurance fiscale aux USA

Souscrire une assurance santé est un choix judicieux pour les résidents américains. En effet, la non-souscription à une assurance peut entraîner des conséquences financières importantes en cas d’accident ou de maladie.

Tout d’abord, sans assurance santé, les frais médicaux liés aux hospitalisations peuvent être très élevés et difficiles à rembourser. Sans couverture adéquate, vous serez alors obligé de supporter ces coûts par vous-même.

L’absence d’une telle assurance peut impacter négativement votre crédit ainsi que votre capacité future à emprunter de l’argent auprès des institutions bancaires et autres organismes financiers qui voudront vérifier si vous êtes assuré avant toute transaction avec eux.

Vous devez noter que certaines lois rendent obligatoire la souscription à une assurance santé dans certains États américains. Le manque d’assurance pourrait engendrer des litiges juridiques pouvant coûter cher en termes de temps et de finances.

Il est donc recommandé pour les résidents permanents vivant sur le territoire US de se doter d’une bonne police d’assurance afin de garantir leur sécurité financière ainsi que celle de leurs proches en cas de problèmes médicaux imprévus.