Assurance loyers impayés locataire : quelles sont les conditions ?

1651

Il faudrait bien entendu marcher dans les normes lorsqu’on veut souscrire à une assurance loyers impayés. De ce fait, un locataire doit respecter certains critères assez stricts afin d’être éligible. Et il en est de même pour un propriétaire. Vous avez besoin de connaître les conditions de souscription ? L’article suivant est ce qu’il vous faut.

Les conditions pour le locataire

Il existe des conditions primordiales et des conditions secondaires. Elles sont toutes aussi importantes.

A lire aussi : Protégez votre investissement immobilier en souscrivant une assurance emprunteur

Principale condition pour bénéficier de l’assurance loyers impayés

Le plus important des critères concerne principalement la solvabilité du locataire. En réalité, une fois que les critères pour être considéré comme solvable ne sont pas respectés par le locataire, le propriétaire ne pourra pas être indemnisé en cas de loyer impayé. Le premier critère est donc en relation avec les revenus du locataire. Il est question ici que le locataire justifie d’un revenu mensuel. Ce dernier doit être 3 fois supérieur au montant de son loyer, y compris les charges. Avec certaines compagnies d’assurance, vous pouvez en tant que locataire être accepté si votre revenu est 2,85 fois supérieur au loyer. Ces compagnies tolèrent cette marge. C’est la raison pour laquelle il est bon de se renseigner et de comparer les offres d’assurance loyer impayée disponibles sur le marché. On peut aussi calculer la solvabilité suivant le taux d’effort du locataire. Cela ne doit pas dépasser 33%. Pour être plus précis, le loyer mensuel ne doit pas représenter plus d’un tiers des revenus mensuels et cela les charges y comprises. Le calcul de la solvabilité se fait comme suit : revenus annuels nets du locataire/(12*3). Ce calcul est fait, sachant que 12 est le nombre de mois dans l’année et 3 est votre exigence financière (3 fois le montant du loyer). Ce calcul permet de déterminer la capacité locative du candidat à l’assurance que vous êtes. Vous devrez par la suite comparer le montant de votre loyer y compris vos charges. Si votre loyer est inférieur ou égal à votre capacité locative, vous serez éligible.

Autres critères indispensables

Outre les revenus du locataire, il y a plusieurs autres conditions que le locataire doit respecter. Il faudrait que le locataire bénéficie d’un contrat de travail stable pour souscrire à une assurance loyer impayée. Il faudrait qu’il soit donc :

A lire en complément : Besoin d'une assurance sur mesure Pensez à l'assurance au kilomètre de MAAF

  • En CDI, hors de sa période d’essai ;
  • En CDD, s’il lui reste plus de 8 mois de contrat à effectuer ;
  • Un travailleur indépendant pouvant justifier de plus de 2 ans d’activités continues ;
  • Un retraité, un apprenti, un étudiant pouvant faire appel à un garant.

Par ailleurs, il y a d’autres critères à prendre en compte comme le fait que : le logement doit constituer la résidence principale du locataire et ce dernier doit pouvoir fournir tous les documents nécessaires à l’assurance. Une fois que l’ensemble de ces critères sont respectés, le locataire est éligible et l’assurance loyer impayée pourra être octroyée. Le propriétaire pourra donc prétendre au recouvrement de votre loyer en cas de non-paiement.

Les conditions pour le bailleur

Il n’y a pas que le locataire qui doit respecter des conditions. Le bailleur doit également la respecter. Il s’agit de :

  • La conformité du logement et sa décence ;
  • La contenance d’une clause résolutoire par le contrat de bail. Cette clause est pour le défaut de paiement des loyers ;
  • La possibilité de mise à disposition des documents nécessaires à l’assurance par le propriétaire.

Avec le respect de ces critères, le propriétaire pourrait souscrire à cette assurance.

Assurance loyer impayé : comment les propriétaires peuvent se protéger facilement avec une garantie loyer impayé ?

Avec une situation économique qui est parfois bien plus difficile que ce que l’on pourrait imaginer en France, certains foyers n’arrivent tout simplement plus à joindre les deux bouts et à payer leur loyer. Malheureusement, les conséquences sont alors terribles pour les locataires, mais aussi pour les propriétaires. En effet, avec des frais mensuels qui sont parfois assez conséquents, certains d’entre eux ne savent pas toujours comment s’y prendre pour savoir comment récupérer leur argent. Heureusement, de plus en plus d’agences dans le monde de l’immobilier ont pu décider de prendre les devants, en proposant des solutions clés en main.

Pour en profiter, il vous faudra néanmoins fournir les justificatifs pour souscrire à une assurance loyers impayés. Une fois que cela sera fait, en tant que propriétaire, vous pourrez alors profiter de ce que l’on appelle une GLI, que l’on appelle plus communément une Garantie Loyer Impayé.

De cette façon, des milliers de propriétaires de logements arrivent chaque mois à retrouver le loyer qu’ils attendaient, ou bien en partie. Que ce soit pour une maison ou un appartement, cela peut représenter rapidement des sommes importantes chaque mois…

Les avantages de souscrire une assurance loyers impayés pour le bailleur

Les avantages de souscrire à une assurance loyers impayés sont multiples pour les propriétaires-bailleurs. Cela leur permet de se protéger financièrement en cas d’impayés de la part du locataire, mais aussi de s’éviter des tracas administratifs et juridiques.

Lorsqu’un locataire ne paie pas son loyer, le bailleur doit entamer des démarches judiciaires afin d’être indemnisé. Cela peut être long et fastidieux, avec toutes les conséquences que cela implique : perte d’argent, stress inutile…

Avec une assurance loyers impayés en revanche, tout est beaucoup plus simple. Effectivement, dès qu’un mois de loyer n’a pas été payé par le locataire dans les délais impartis prévus par le contrat de location, ou s’il quitte les lieux sans régler tous ses arriérés (y compris l’indemnité compensatrice), l’assurance prendra immédiatement le relais et se chargera, à la place du propriétaire-bailleur, des procédures nécessaires auprès du tribunal pour récupérer rapidement la somme due.

Cette garantie va bien au-delà des simples indemnités liées aux retards ou absences de paiement. Elle pourrait prêter main-forte aux propriétaires qui auraient besoin d’une assistance juridique gratuite, notamment pour intenter un recours contre leurs locataires devant les tribunaux.

Bref, nous pouvons donc dire qu’en optant pour une assurance GLI (Garantie Loyer Impayé), vous pouvez être certain de vous protéger efficacement contre les aléas liés à la location immobilière.

Comment choisir la meilleure assurance loyers impayés pour son bien immobilier

Choisir la meilleure assurance loyers impayés peut s’avérer complexe pour les propriétaires-bailleurs qui souhaitent protéger leur bien immobilier. Effectivement, de nombreux critères rentrent en compte et il faut bien les analyser avant de souscrire une garantie.

Le premier point à vérifier est le niveau de couverture proposé par l’assurance. Il faut s’assurer que la garantie couvre non seulement les loyers impayés, mais aussi tous les frais annexes tels que les charges locatives ou encore la taxe foncière.

Il faut prêter attention aux différentes options supplémentaires proposées par chaque assureur. Par exemple, certains contrats peuvent inclure une assistance juridique gratuite pour vous aider dans vos litiges avec le locataire. D’autres offriront des services d’aide à la recherche du nouveau locataire en cas d’éviction du précédent occupant.

Le troisième élément clé à prendre en compte est le prix. Les tarifs varient significativement selon l’assureur choisi et certainement pas sans différenciation sur leurs services respectifs ; ainsi il ne faut surtout pas prioriser uniquement sur le prix lors du choix d’une assurance loyer impayé car cela pourrait amener un impact négatif sur votre protection. Il faut bien comprendre les termes et clauses qui pourront être contraignantes en cas d’incident survenant tout au long de la vie locative.

Nous pouvons dire que trouver la meilleure assurance loyers impayés demande un certain temps et effort ; il ne faut surtout pas négliger cette étape importante afin de protéger son investissement immobilier à long terme.