Choisir une assurance habitation pour proteger son domicile

82

L’assurance habitation fait partie de ces assurances obligatoires, avec l’assurance auto, dont le nom est connu, mais dont on ne maîtrise que trop peu les tenants et aboutissants. Et pour cause, il est facile de se perdre dans cet océan d’informations que constitue l’assurance habitation. Pourtant, son caractère obligatoire, dans le cas des locataires, n’est pas tant une contrainte qu’une forme imposée de protection, qui, au final, s’avère bénéfique pour son propriétaire.

L’assurance habitation dans son ensemble

Concrètement, et clairement, une assurance habitation concerne les habitations de particulier, ainsi que leurs annexes. Leur objectif premier est de protéger les locaux et leur contenu. De plus, c’est cette même assurance qui fournit la responsabilité civile des occupants du logement. On peut le plus souvent trouver une offre d’assurance habitation au sein d’une entreprise spécialisée dans les assurances ou auprès d’une banque.

A découvrir également : 3 assurances pour votre quotidien décryptées

Toutefois, si une assurance habitation est si intéressante, c’est avant tout pour toutes les protections qu’elle propose. Mais aussi et surtout pour l’obtention de la responsabilité civile.

La responsabilité civile

L’objectif concret de la responsabilité civile est l’obligation de réparer les dommages causés à autrui. Cela comprend à la fois les dommages d’ordre corporels et matériels. Dans le cadre d’un contrat prenant en charge de nombreux risques au sein d’un logement, les dommages accidentels causés par les membres de votre foyer à une tierce personne sont pris en compte. Cela inclut les potentiels animaux de compagnie.

A découvrir également : Quelles assurances sont gérées en répartition ?

Bien sûr, le nombre d’éléments couvert par une telle assurance va bien entendu dépendre grandement de l’assureur sélectionner, de son offre, mais aussi de ses formules. Il est donc important d’opter pour des garanties qui semblent le mieux correspondre à votre situation.

Dans la plupart des formules, on retrouve aussi la garantie de défense. Cette dernière a pour but de financer votre défense face à un tiers suite à un litige, ce qui concerne des frais tels que les honoraires d’avocats ou divers honoraires d’experts. Bien sûr, comme pour la plupart des assurances, une limite financière est fixée pour une telle situation. Limite qui est définie dès la signature du contrat.

La souscription d’une assurance habitation

L’objectif d’une assurance est d’anticiper une éventualité, une éventualité qui peut vous nuire directement ou nuire à vos possessions. Dans le cas où votre logement subit des dégâts, cette même assurance peut couvrir les frais nécessaires à ces réparations. Bien sûr, vos biens sont également couverts par cette assurance, qu’ils soient, eux aussi, endommagés ou tout simplement perdus.

Dans le cas où vous êtes indirectement responsable de dégâts dans un logement voisin, l’assurance prend en charge les frais en question et vous couvre également, aussi bien pour les dommages accidentels d’ordres matériels comme corporel.

Souscrire une assurance habitation, une obligation ?

Comme énoncé dans l’introduction, la souscription à une assurance habitation s’avère obligatoire si vous êtes locataire ou colocataire. Si vous ne sélectionnez aucune assurance, alors votre plein droit au bail en cours peut être résilié, si le contrat a anticipé une telle situation.

En tant que copropriétaire, et pour les mêmes motifs qu’un locataire, il est obligatoire de souscrire à une assurance habitation afin de couvrir d’éventuels dommages.

Si vous êtes propriétaires, l’assurance habitation n’est pas une obligation dans un tel cas, elle reste tout de même recommandée dans la mesure où elle peut vous couvrir en cas d’éventuels dégâts liés à un accident. Dégâts concernant votre logement ou un logement voisin.

Ce qu’une assurance habitation prend en compte

Une assurance habitation propose des protections différentes selon la formule sélectionnée. Cette protection peut être plus ou moins étendue et couvrir plusieurs éléments aussi divers que variés, pour peu que l’origine de tels dégâts soit accidentelle. On peut notamment retrouver les éléments suivants :

  • La responsabilité civile : un élément du contrat d’assurance habitation que nous avons déjà énoncé ci-dessus. Pour rappel, cela concerne principalement les dommages que vous, ou n’importe quel membre de votre foyer, pouvez causer à autrui de manière accidentelle.
  • Les Biens immobiliers : qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, vos biens sont couverts par une telle assurance. On peut, plus précisément, penser à un lit, une armoire ou une table, mais aussi à des éléments comme des livres, des bijoux ou une trottinette.
  • Dommages liés à l’environnement : dégâts des eaux, incendie et tempêtes sont les trois principaux responsables de dégâts d’ordre environnementaux. On peut aussi évoquer la grêle et la foudre. Le montant de l’indemnisation, de même que les éléments couverts par votre contrat, sont précisés dans ce dernier. Il est donc important d’en sélectionner un qui corresponde le mieux à votre situation et aux risques principaux qui y sont liés.

Ainsi, un contrat d’assurance habitation apporte de nombreuses protections concernant aussi bien votre logement, vos biens et votre propre personne. Il s’agit d’une protection pouvoir sur le plan financier et si ce n’est parfois pas une obligation, il est toujours recommandé de souscrire à une telle assurance, ne serait-ce que pour avoir l’esprit tranquille.