Comment faire un bilan de comptabilité ?

4

Le bilan comptable met en évidence à un moment donné les actifs d’une entreprise. Nous verrons comment faire son bilan comptable Il fait partie des états financiers que les sociétés doivent déposer une fois par an, après la clôture de leur exercice comptable. , en 4 étapes principales.

Lire également : Comment redresser une entreprise en difficulté ?

Avant de commencer, nous allons faire un point théorique sur le bilan comptable :

  • Définition du bilan comptable
  • Le cadre juridique
  • L’ utilité du bilan
    —> Qu’est-ce qu’un bilan comptable

C’ est une photographie à un moment T du patrimoine de l’entreprise. Il permet d’évaluer les actifs et les passifs de l’entreprise.

A découvrir également : Comment construire un modèle économique ?

L’ actif est ce que la société possède (ses biens et droits) —> Valeur économique positive

Les passifs représentent les ressources de l’entreprise (capital, dette, etc.) —> Valeur économique négative

    —> Le droit

Le bilan cadre doit être déposé annuellement. C’est ce qu’on appelle le dépôt des comptes de la société.

    —> Qu’est-ce qu’un bilan comptable

Outre son caractère obligatoire, le bilan comptable permet d’effectuer une évaluation financière de l’entreprise. L’objectif ultime est de pouvoir déterminer sa valeur.

Les 4 étapes pour faire votre bilan comptable

Nous ne prétendons pas vous apprendre à faire un bilan comptable en quelques lignes. L’objectif est de vous donner les principales étapes, afin que vous puissiez mieux comprendre le processus d’exécution d’un bilan comptable.

Il est fortement conseillé de vous soutenir ou même de déléguer complètement cette tâche à votre comptable.

1. Mise à jour comptable

L’ objectif de cette étape, sera d’entrer tous les éléments de votre comptabilité, afin de « stopper » votre comptabilité à la date de clôture.

—> Factures de vente, achats, salaires, TVA, etc. —> CAC (Revenus à payer des avances), DPA (Charges reportées), PFPN (Factures non débiteurs) —> Amortissement, qui permet de voir la perte de valeur des immobilisations de votre entreprise (équipements, véhicules, outils, etc.) —> Stock ; à la date de clôture, votre stock a une valeur qui doit être enregistrée dans votre comptabilité (ceci passe par le stock de stock) —> Dispositions visant à prévoir une charge probable (litiges, amendes, impôts, etc.).

2. Révision des comptes

À ce stade, vous examinerez les différents soldes comptables :

—> Les comptes d’attente ; tout ce que vous avez entré dans un compte temporaire, qui est destiné à être fermé pour le bilan. —> Comptes de trésorerie ; Nous devrons concilier le flux de trésorerie à la comptabilité, avec les mouvements apparaissant sur les extraits bancaires (soi-disant rapprochement bancaire). —> Comptes tiers ; Vous devra relier les soldes tiers, avec des soldes généraux (lettrage de compte). —> Autres comptes (TVA, trésorerie, charges et recettes).

3. Édition du bilan

Cette étape est relativement simple si vous utilisez un logiciel de gestion pour établir votre bilan (ce qui est souvent le cas).

4. Dépôt des comptes annuels

Nous éviterons le terme « dépôt du bilan » qui n’a pas tout à fait la même signification 🙂

Comme nous pouvons le voir dans le préambule, vous avez l’obligation de déposer vos comptes annuellement. Très concrètement, il existe plusieurs méthodes :

  • Allez au greffe du tribunal de commerce pour déposer vos comptes
  • Envoyez vos comptes par lettre recommandée
  • Transmettre vos comptes par voie électronique au site i-greffes
  • Télédéclarer vos comptes directement à partir du logiciel de gestion des états financiers

N’ hésitez pas à nous laisser un commentaire pour plus d’information

devra relier les soldes tiers, avec des soldes généraux (lettrage de compte). —> Autres comptes (TVA, trésorerie, charges et recettes).

3. Édition du bilan

Cette étape est relativement simple si vous utilisez un logiciel de gestion pour établir votre bilan (ce qui est souvent le cas).

4. Dépôt des comptes annuels

Nous éviterons le terme « dépôt du bilan » qui n’a pas tout à fait la même signification 🙂

Comme nous pouvons le voir dans le préambule, vous avez l’obligation de déposer vos comptes annuellement. Très concrètement, il existe plusieurs méthodes :

  • Allez au greffe du tribunal de commerce pour déposer vos comptes
  • Envoyez vos comptes par lettre recommandée
  • Transmettre vos comptes par voie électronique au site i-greffes
  • Télédéclarer vos comptes directement à partir du logiciel de gestion des états financiers

N’ hésitez pas à nous laisser un commentaire pour plus