Livret A : 1,15 milliard d’euros épargnés en juillet 2021

18
Mains qui protègent un bocal en verre rempli de pièces

La crise sanitaire qui pèse sur les Français depuis plus d’un an n’aura pas fait que des malheureux. En effet, depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux ménages ont pu voir leur pouvoir d’achat augmenter et ainsi épargner davantage. Le livret A, épargne favorite des Français, a donc suivi le mouvement, avec, à son actif, plus de 1,15 milliard d’euros épargnés en juillet.

Quelles actualités pour l’épargne préférée des français ?

Le livret A a toujours eu la cote auprès des Français et pour cause : il présente un taux d’intérêt de seulement 0,5% depuis février 2020. Ajoutons à cela la souplesse particulière de cette épargne : dépôts et retraits d’argents facilités, intérêts exonérés d’impôts, plafond du livret s’élevant à 22 950 euros et un minimum de 10 euros seulement lors de son ouverture. Plus simple d’utilisation que d’autres types d’épargnes et plus facile à utiliser au quotidien, il n’y a donc rien d’étonnant à voir le livret A se hisser au sommet, surtout lors de cette année de pandémie.

A découvrir également : Quelle assurance auto choisir ?

Si le livret A n’est pas à bannir, les Français ont tout intérêt à se renseigner et à réfléchir sur comment épargner et placer son argent de la manière la plus intelligente qui soit. En effet, le livret A voit, depuis le début de l’année 2021, son taux de rémunération réduit à seulement 0,5%. Avec une inflation récente de 1,5%, l’épargnant n’est désormais que très peu avantagé. Ajoutons à cela l’impossibilité de transférer ses fonds à une autre banque et la limite de dépôt à 22 950 €.

Des placements qui ont de l’avenir

Afin de pouvoir déterminer votre type d’épargne, il convient, en premier lieu, de cibler davantage vos projets : est-ce un projet à long terme, tel que l’achat d’une maison ou le financement des études de votre enfant ? Ou s’agit-il plutôt d’un besoin à court terme, tel que la réparation de votre voiture ou l’achat d’un nouveau frigo ?

A voir aussi : Pourquoi le cours du bitcoin chute ?

Concernant les besoins à court terme, mieux vaut miser sur les livrets (A, LDDS, LEP). Concernant les placements plus importants sur le long terme, mieux vaut privilégier ceux-ci :

  • L’assurance-vie : ce « fond d’euros » est une épargne possédant un taux de rémunération à 0,90 €, un taux donc supérieur à celui du livret A.
  • Le placement immobilier : vous vous en doutiez, nous ne pouvions pas passer à côté de ce type d’épargne. La location reste aujourd’hui un moyen sûr d’épargner, notamment avec la loi Pinel qui permet de réduire le prix d’achat du logement jusqu’à 18%, si vous le louez sous 9 ans maximum.
  • Les actions : fluctuant au gré de la Bourse, elles représentent cependant un placement intéressant sur le long terme (un rendement de 5,3% sur 20 ans selon l’AMF, l’Autorité des Marchés Financiers).